Un graphique qui présente ce qui se passe en 1 minute sur le net. L’exercice n’est pas neuf, mais il permet, de façon photographique, de se rendre compte de l’évolution de l’usage d’internet, surtout quand on met en parallèle les informations de 2009 et celle de 2019 !

Par-delà les changements de comportement, ce type d’infographie laisse aussi à devenir la stratégie de positionnement des géants d’internet, les mouvements de l’économie « Ntic » et donne des indications sur ses futures orientations.

Il y a 10 ans, Instagram, Netflix et Snapchat n’existaient pas

Digest en 4 points :

Il y a 10 ans, Instagram, Netflix et Snapchat n’existaient pas

Importante croissance du nombre de vidéos regardées sur YouTube

Légère croissance du nombre d’emails envoyés

Explosion du nombre de connexions Facebook et d’usagers de Messenger et de WhatsApp, tout comme pour les téléchargements d’applications

Ce que le graphique ne montre pas, c’est que, depuis 2009, Google a renoncé à développer son propre réseau social; Google + a mis la clé sous le paillasson. Alors que, durant la même période, snapchat et Tik-Tok on émergé, comme sortis de nulle part !

Depuis 2009, Google a renoncé à développer son propre réseau social; Google + a mis la clé sous le paillasson. Cliquez pour tweeter

Des outils annexes ont également disparus durant cette période, comme Vine, l’ « outil vidéo de twitter ».

Conclusions :

Même si les géants du net se lancent pour suivre les courants lourds qui se détachent dans les nouveaux usages, ils peuvent ne pas réussir au profit de nouveaux acteurs.

Pour votre communication et votre marketing, mieux vaut ne pas mettre tous ses eux dans le même panier… les réseaux sociaux et vecteurs annexes ne sont pas forcément éternels. Constituer une communauté autour d’un outil qui disparait peut s’avérer désastreux si ça se fait dans une logique « mono-canal ».