Il y a déjà maintenant plus de quinze ans que Jacques, le père, et Raphaël, le fils, s’attellent à promouvoir le terroir de Wallonie au travers de préparations culinaires traditionnelles, parfois novatrices et audacieuses mais toujours très savoureuses ! Partons donc ensemble à la découverte de cette table beaurinoise qui, j’en suis sûr, vous émoustillera les papilles gustatives…

De la rue de Rochefort à la rue de Bouillon
Jusqu’en 2010, Raphaël exploitait, à la rue de Rochefort, le restaurant « Couleurs Saisons » tandis que son père dirigeait dans la rue adjacente la « Brasserie du Biran ». Depuis un peu plus de deux ans maintenant, nos Beaurinois d’origine ont regroupé leurs établissements entre les murs de la brasserie où la clientèle peut désormais se délecter des spécialités de la maison. Dans l’enthousiasme du déménagement, jardin et terrasses ont été aménagés, permettant ainsi de savourer un repas dans un cadre de calme et de verdure sur une terrasse de trente couverts située à l’arrière du bâtiment. Que ceux qui souhaiteraient profiter de l’agitation de la cité beaurinoise ne se sentent pas en reste car une dizaine de places les attendent en façade du restaurant…

La Brasserie du Biran à Beauraing
Au détour d’un salon, le terroir devient une passion…
Fidélité et qualité ! C’est à la suite d’une visite du salon Horecatel de Marche-en-Famenne que ces mots prendront tout leur sens pour Raphaël Piret. En effet, il entre alors en contact avec différents producteurs wallons. Pour lui, travailler avec des produits locaux et mettre en valeur des artisans de la région est un gage de qualité et ce n’est d’ailleurs pas un hasard si quinze ans plus tard notre restaurateur s’approvisionne toujours auprès de ces mêmes producteurs ! Citons entre autres les viandes et charcuteries de la boucherie Lambot de Beauraing, les truites de la pisciculture de Malmedy, les fromages de chèvre de la chèvrerie d’Ozo mais aussi les incontournables bières trappistes issues des abbayes d’Orval, Rochefort et Chimay…
Cependant, Raphaël ne se contente pas de restituer ces produits dans leur configuration originale. C’est avec un savoir-faire certain et une bonne dose d’audace qu’il les travaille pour créer d’originales recettes comme ses désormais emblématiques « Rouleaux de Beauraing », dont la recette se trouve sur le site de l’OPW (rubrique Gastronomie/Recettes culinaires/Entrées) ou encore la « Choufflette », tartiflette à base de bière d’Achouffe et de fromage Patachouffe. Évidemment, bien d’autres préparations viennent agrémenter la carte ! Vous pourrez notamment déguster la traditionnelle « Assiette ardennaise » mais également la côte de porc farcie au jambon d’Ardenne et fromage Patachouffe, le jambonneau grillé à la moutarde, les boulets liégeois faits maison à base du sirop de la Siroperie Meurens, le pintadeau au Peket, le lapin à la Rochefort, les filets de Sandre à l’Orval ou encore une originale pizza namuroise (jambon, fromage, escargots et beurre à l’ail) !
L’engouement des Piret pour le terroir wallon est tel qu’ils collaboreront à la création de la bière de Beauraing, judicieusement nommée « Tournée beaurinoise ». Ce n’est pas une bière à étiquette, insiste Raphaël, mais bien une bière de création, produite par la brasserie Caracole à Flamignoul. Présentant une teneur en alcool de 7 %, ce délicieux breuvage aux subtils arômes d’écorces d’orange, de baies de genévrier et de coriandre accompagnera à merveille la majorité de nos préparations, souligne malicieusement le restaurateur.

Tags

| | | | | | |