« Vous vous débrouillez, vous êtes grands ! » – GRH – les phrases à éviter et par quoi les remplacer(9/20)

« Vous vous débrouillez, vous êtes grands ! » – GRH – les phrases à éviter et par quoi les remplacer(9/20)

  Un grand… classique. Ce ton d’un paternalisme suranné traduit quelque part un manque de confiance – sous entendu, « ce serait beaucoup mieux avec moi« . Alors que, justement, c’est le message inverse qui devrait être communiqué pour booster l’équipe : « vous ferez très bien sans moi, j’en suis sûr ! ».

Commerces en ville : une solution SmartCity pour les aider ?

Commerces en ville : une solution SmartCity pour les aider ?

J’ai récemment présenté, lors du Salon « SmartCity 2017 », qui se tenait au Wex (Marche en Famenne, Belgique), un projet visant à utiliser la logique et les outils marketing pour aider les commerçants-détaillants des centre-ville. Si cette analyse a été basée sur les constats faits sur le territoire de la Ville de Herstal, dans le cadre de ma mission à la tête d’Urbeo Commerce, il n’en reste pas moins que, dans le même schéma logique, on peut adapter ce projet à de bien nombreux territoires après analyse, en ce compris en zone rurale. On rencontrera alors d’autres problématiques. Le centre ville de Herstal, comme tous les centres villes, a du mal […]

La Dolce Vita à Maestricht

La Dolce Vita à Maestricht

J’ai un faible pour Maestricht, ses ruelles accueillantes, je les trouve, il est vrai,à un jet de pierre de chez moi. La capitale du Limbourg hollandais déroule ses vieux pavés, ses maisons traditionnelles le long de la Meuse qui la coupe en deux. sur la rive Gauche, Vrijthof est un des pôles des plus accueillants, pas seulement pour les grands événements qui occupent la place de façon récurrente : les épicuriales, le marché de noël ou encore les concerts d’André Rieu. Autres curiosités : Vrijthof est bordée par un musée privé qui organise trois à quatre fois par an des expositions diverses et souvent contemporaines, par une basilique et par […]

eBay rachète les sites de petites annonces belges 2dehands et 2ememain

eBay rachète les sites de petites annonces belges 2dehands et 2ememain

2 « pure players » de l’occase en ligne passent dans le giron du poids lourd du e-commerce américain. Il étend ainsi sa domination en Belgique, où il vient d’acquérir les deux plus grands sites de petites annonces du pays. Cette acquisition s’inscrit dans la stratégie d’internationalisation d’eBay, de plus en plus décisive pour ses activités : en effet, en mars dernier, l’entreprise révélait que 64% du revenu de marketplace était généré en-dehors des Etats-Unis. 2dehands et son pendant francophone 2ememain cumulent 5,5 millions de visiteurs uniques mensuels. Ces deux sites vont intégrer le groupe eBay Classifieds, qui exploite des sites de petites annonces locales dans plus de 25 pays. (Source : […]

E-Commerce : pas de logique de tout ou rien

E-Commerce : pas de logique de tout ou rien

On entend souvent les petits commerçants se plaindre de la concurrence effrénée d’internet. Certains pointent d’ailleurs l’avancée de la vente en ligne parmi les causes de la désertification commerciale des centres villes voire des petits villages. C’est oublier parfois l’essentiel : se poser d’abord la question de l’attractivité de son magasin physique devrait être une priorité. J’ai déjà rencontré des commerçants qui se plaignaient de la concurrence d’internet mais dont le magasin n’avait pas été rafraîchi depuis le début des années 80. Les gens ont besoin de changement et il est clair qu’un site internet de vente en ligne s’y adapte rapidement. Un magasin physique doit tenir compte de cette […]

Smartcity : quel business modèle ? Et pour le non marchand ?

Smartcity : quel business modèle ? Et pour le non marchand ?

Je participais récemment à un atelier-conférence intitulé : « Le numérique comme levier pour l’économie circulaire ».  Celui-ci se déroulait dans le cadre de Smart-City Wallonia . Rendre un meilleur service, ça n’a pas de prix ! Fil rouge des projets Smart-City : trouver le business-model du projet. Rendre un meilleur service, ça n’a pas de prix pourrait-on se dire de façon lapidaire. Certes, sauf que, derrière ce slogan quasi publicitaire, c’est une autre réalité qui pointe son nez : le manque de moyen financier des opérateurs principaux : les autorités locales. Malheureusement, Smart City n’est pas compatible avec Poor City. Il est donc nécessaire de définir le rendement – et non […]

20 phrases qui sapent le moral et par quoi les remplacer (8/20)

20 phrases qui sapent le moral et par quoi les remplacer (8/20)

    « On n’est pas là pour rigoler ! » (8/20) On ne peut pas toujours se plaire au travail, c’est bien connu. La formule « On n’est pas là pour rigoler ! » est pourtant un classique du genre. Fort heureusement, la plupart des managers et types de management savent aujourd’hui que bien être au travail et productivité vont souvent de pair. Si on veut souligner l’importance d’un projet ou d’une tâche, on préférera formuler les choses ainsi : « ce projet, c’est du sérieux, il faut que chacun donne le meilleur de lui-même pour y arriver ! »

20 phrases qui sapent le moral et par quoi les remplacer (7/20)

« Pierre, j’ai besoin de votre savoir-faire : pourriez-vous mettre vous gérer le pot de départ de Mauricette ? » Voilà une phrase – limite obséquieuse – qui peut facilement être interprétée comme un signe du manque de considération de Pierre. Autant la jouer franco et privilégier la proximité ou créer du lien avec une phrase du type : « Peux-tu/Pouvez-vous me rendre un petit service ? »

20 phrases qui sapent le moral et par quoi les remplacer 6/20

Je n’y peux rien, c’est la crise. Là, c’est le signal de l’abandon le plus total : tous aux canots de sauvetage – normal, la formule est tellement « bateau ». Toute action interne serait donc vaine puisque la crise – explication externe – est insaisissable et incontrôlable. A la place, on va plutôt chercher à redynamiser les troupes : « Des contraintes extérieures importantes s’imposent à nous, retroussons nous les manches ! »

Comment puis-je vous aider