On pourrait considérer le Maitrank comme le parent pauvre des produits qu’on ne trouve qu’ au Luxembourg belge. Cette boisson alcoolisée fait peut être trop oublier qu’elle trouve son origine dans une plante indigène, spécifique à la région, et aux vertus multiples.
Le Galium odoratum, Gaillet odorant ou Aspérule odorante, selon les régions, est une espèce de plante herbacée de la famille des rubiacées.

Si ça ne vous parle pas trop ainsi, sachez que l’aspérule odorante est le composant de base et ce qui fait toute la spécificité du Maitrank.

Particularité de cette plante : son odeur particulière lorsqu’on la blesse, la coupe. Une odeur rappelant le foin coupé provient de la coumarine présente en abondance dans sa racine et ses tiges.

Si elle est essentiellement florissante dans le Luxembourg, c’est qu’elle recherche les zones de mi-ombre des sous-bois, les lisières des forêts au delà de 400 mètres d’altitude, dans des terres légères et humifères ou elle forme alors un épais tapis. Si on peut la cultiver, ce sont les plants sauvages qui sont recherchés pour les usages médicinaux.

Car, en dehors de fabriquer un alcool dont la région est fière, l’aspérule odorante aurait des vertus antispasmodiques et sédatives. Elle permettrait également de stimuler la digestion, le fonctionnement du foie, elle serait diurétique et pourrait également être utilisée contre les phlébites.

Le Roi Stanislas II de Pologne attribuait ainsi son excellent état de santé à l’infusion d’aspérule qu’il buvait chaque matin.

Côté table, l’aspérule peut être utilisée pour parfumer gâteaux, cookies et boissons.

Enfin, le Maitrank ne serait pas ce qu’il est sans l’aspérule odorante. Le nom de cette boisson alcoolisée vient du timing de sa fabrication puisque, récoltée à la mi-avril/début mai, l’aspérule est laissée à macérer dans du vin blanc de Moselle auquel viennent s’ajouter différents éléments gardés précieusement secret mais dont on devine, à la teneur en alcool qu’aura le Maitrank finalisé, que le seul vin de Moselle doit avoisiner avec quelques uns de ses cousins plus costauds.

Tags

| | | |