C’est souvent le grand paradoxe de l’apprentissage d’une langue : ce ne sont pas forcément les plus courant – ou les plus anodins – qui sont les plus faciles à apprendre. Il suffit d’aller dans un restaurant avec un invité d’autres horizons pour se rendre compte que l’on saura partager dans sa langue certains points techniques d’un rapport mais qu’il sera plus difficile de lui préciser ce qui lui est proposé dans son menu – rarement traduit ou disponible en plusieurs langues.

Il en va de même pour les domaines liés à la santé et au corps humain… sans même penser à la description d’une douleur à l’étranger ou lors d’un incident en vacances. récemment j’ai été confronté à un cas concret ou je devais assurer, avec « mon Neneye » (qui fait ses premières classes dans une école en immersion linguistique), un devoir portant sur le squelette, en anglais, donc sur le « skeleton ».

Fort heureusement, internet, la Samaritaine interactive où l’on trouve de tout est venu à ma rescousse. J’y ai trouvé une ressource que je partage donc avec vous aujourd’hui … à toutes fins utiles.  … et je pense que ça n’intéressera pas que les plus jeunes 😉

Suivez ce lien :  Skeletal System

Tags

| | | | | | | | | | | | | |