La Dolce Vita à Maestricht

La Dolce Vita à Maestricht
La Dolce Vita à Maestricht

J’ai un faible pour Maestricht, ses ruelles accueillantes, je les trouve, il est vrai,à un jet de pierre de chez moi. La capitale du Limbourg hollandais déroule ses vieux pavés, ses maisons traditionnelles le long de la Meuse qui la coupe en deux.
sur la rive Gauche, Vrijthof est un des pôles des plus accueillants, pas seulement pour les grands événements qui occupent la place de façon récurrente : les épicuriales, le marché de noël ou encore les concerts d’André Rieu.
Autres curiosités : Vrijthof est bordée par un musée privé qui organise trois à quatre fois par an des expositions diverses et souvent contemporaines, par une basilique et par une église protestante.
Mais le badaud retiens surtout la longue enfilade de terrasses dont, à coup sûr, l’une d’entre-elles le happera avant la fin de la place. Erreur.La formule « Last but not Least » prend ici tout son sens car, vers la fin de la place, à l’autre coin du Museum aan het Vrijthof, se trouve probablement un des établissements horeca italien les plus attachants : il baccaro.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment puis-je vous aider