L’arrivée de la 5G en Europe a suscité certaines levées de boucliers. L’éternel débat sur les ondes, façon « grand complot » a refait surface. Parmi les détracteurs – probablement frappés de « Trumpite aigüe« , certains sont même allés jusqu’à bruler des antennes relais sous prétexte que la 5G participait à la propagation du Coronavirus.

Si l’honnêteté intellectuelle suggère dans ce cas de procéder à un ratio, pays par pays entre implantation de la 5G et la pandémie de Coronavirus pour éclairer leur lanterne, il y a aussi un exercice et une analyse qu’a partagée récemment l’Echo. Elle est objective, complète et pédagogique. … la voici en lien, à lire et à partager.

A lire sur l’Echo