Hier, c’était donc « la Fête des rois » (et des reines), ce jour lors duquel on salope son pantalon avec une pâte trop feuilletée au beurre et aux amandes tout en se cassant une dent si on a la malchance de choisir le morceau dans lequel se cache la fève !

L’Epiphanie, c’est le jour où les pieds nickelés de Dieu, Melchior,Balthazar et le troisième …  je ne connais plus son nom, mais c’est Pascal Légitimus qui en tenait le rôle, apportent à l’enfant, l’or, l’encens et la myrrhe. La Vierge jette la myrrhe car elle ne sait quoi en faire. Aujourd’hui, on lui parlerait de ce produit oublié, elle allumerait aussitôt son plasma pour constater, que la mire aussi a disparu, remplacée par Mikos Aliagas, le seul grec qui ose porter un nom de champignon ! Je connais même quelqu’une que l’on surnomme parfois « Camire », mais si elle lit ce billet – et bien qu’il se veuille humoristique – elle me prendra sûrement pour cible !

Pour conclure, je souhaite surtout une excellente année à celles et ceux qui, depuis hier, sont réputés avoir une fève jusqu’à l’année prochaine !-)

La Mire

La Mire

Tags

| | | | | | |