Archives des catégories : Management

Commerces en ville : une solution SmartCity pour les aider ?

Commerces en ville : une solution SmartCity pour les aider ?

J’ai récemment présenté, lors du Salon « SmartCity 2017 », qui se tenait au Wex (Marche en Famenne, Belgique), un projet visant à utiliser la logique et les outils marketing pour aider les commerçants-détaillants des centre-ville. Si cette analyse a été basée sur les constats faits sur le territoire de la Ville de Herstal, dans le cadre de ma mission à la tête d’Urbeo Commerce, il n’en reste pas moins que, dans le même schéma logique, on peut adapter ce projet à de bien nombreux territoires après analyse, en ce compris en zone rurale. On rencontrera alors d’autres problématiques. Le centre ville de Herstal, comme tous les centres villes, a du mal […]

20 phrases qui sapent le moral et par quoi les remplacer (8/20)

20 phrases qui sapent le moral et par quoi les remplacer (8/20)

    « On n’est pas là pour rigoler ! » (8/20) On ne peut pas toujours se plaire au travail, c’est bien connu. La formule « On n’est pas là pour rigoler ! » est pourtant un classique du genre. Fort heureusement, la plupart des managers et types de management savent aujourd’hui que bien être au travail et productivité vont souvent de pair. Si on veut souligner l’importance d’un projet ou d’une tâche, on préférera formuler les choses ainsi : « ce projet, c’est du sérieux, il faut que chacun donne le meilleur de lui-même pour y arriver ! »

20 phrases qui sapent le moral et par quoi les remplacer (7/20)

« Pierre, j’ai besoin de votre savoir-faire : pourriez-vous mettre vous gérer le pot de départ de Mauricette ? » Voilà une phrase – limite obséquieuse – qui peut facilement être interprétée comme un signe du manque de considération de Pierre. Autant la jouer franco et privilégier la proximité ou créer du lien avec une phrase du type : « Peux-tu/Pouvez-vous me rendre un petit service ? »

20 phrases qui sapent le moral et par quoi les remplacer 6/20

Je n’y peux rien, c’est la crise. Là, c’est le signal de l’abandon le plus total : tous aux canots de sauvetage – normal, la formule est tellement « bateau ». Toute action interne serait donc vaine puisque la crise – explication externe – est insaisissable et incontrôlable. A la place, on va plutôt chercher à redynamiser les troupes : « Des contraintes extérieures importantes s’imposent à nous, retroussons nous les manches ! »

Etude : Comment les entreprises s’adaptent au mobile

Etude : Comment les entreprises s’adaptent au mobile

On le sait, le mobile pénètre rapidement les entreprises. Si la plupart d’entre-elles utilise les outils mobiles connectés pour le travail en interne, la relation client est – pour les entreprises actives dans le commerce de détail, le retail – encore plus impactante. Cette étude est assez éclairante sur le sujet. De plus elle ne se contente pas de poser un diagnostique : des conseils précieux peuvent également en être tirés.   Je vous invite à en prendre connaissance en cliquant ici.  

20 phrases qui sapent le moral et par quoi les remplacer (5/20)

20 phrases qui sapent le moral et par quoi les remplacer (5/20)

Vos états d’âme, moi, ça ne m’intéresse pas ! On préfère ne pas dire ce genre de phrase car on est à la limite du mépris, sans aucune empathie. Alors que l’on peut formuler ceci : « Je comprends que vous soyez déçus, voire en colère, mais nous devons aller de l’avant et j’ai besoin de vous » ou « je comprends les sentiments que vous pouvez éprouver, mais nous devons avancer ensemble » Là, on remotive les troupes et on partage leurs sentiments tout en se plaçant à leur côté face aux écueils.

20 phrases qui sapent le moral et par quoi les remplacer (4/20)

20 phrases qui sapent le moral et par quoi les remplacer (4/20)

« Ne vous inquiétez pas, je ne vais rien changer » On préfère ne pas dire ce genre de phrase car il est difficile d’être motivé par un immobilisme qui peut être interprété comme de la frilosité, un manque d’assurance, voire de compétence. Et puis, en voulant rassurer, on peut laisser supposer qu’on vient juste pour un mission intérimaire, une transition. Il vaut mieux dire : « Nous procéderons aux évolutions nécessaires en les accompagnant» De quoi introduire des changements qui découlent alors d’un diagnostic préalable. Une formulation plus rassurante.

Les 20 phrases qui sapent le moral et par quoi les remplacer (3/20)

Il va falloir se serrer un peu la ceinture On préfère ne pas dire ce genre de phrase car : Le « un peu » dans cette formulation laisse entrevoir le pire et le « beaucoup »… Or, on peut sortir du positif d’une situation qui impose des économies voire des restrictions. Il vaut mieux dire : « Compte tenu des ressources et moyens disponibles, il faudra faire mieux avec moins, donc, faire preuve de plus de créativité » On peut d’ailleurs ajouter un appel aux bonnes volontés et suggestions dans la foulée.

Les phrases qui sapent le moral et par quoi les remplacer (2/20)

Les phrases qui sapent le moral et par quoi les remplacer (2/20)

Prenez exemple sur Pierre qui… On préfère ne pas dire ce genre de phrase car : La valorisation de l’individu se fait ici au détriment du collectif. Il vaut mieux dire : « Rappelez-vous quand, ensemble, nous avons… » Si le but vise à créer une émulation collective, mieux vaut évoquer un souvenir de groupe. Pour valoriser un individu, il y a d’autres méthodes.

Les phrases qui sapent le moral et par quoi les remplacer (1/20)

Les phrases qui sapent le moral et par quoi les remplacer (1/20)

On ne s’en sortira jamais On préfère ne pas dire ce genre de phrase car : Le « on » flou déresponsabilise; le « jamais » grave la notion d’échec dans les esprits : ici ni vision, ni espérance. Il vaut mieux dire : « C’est mission impossible … mais pas pour nous. » Cette phrase permet de souligner la difficulté tout en challengeant celles et ceux qui veulent s’y accrocher.

Comment puis-je vous aider