Vos états d’âme, moi, ça ne m’intéresse pas ! On préfère ne pas dire ce genre de phrase car on est à la limite du mépris,